IRM & grossesse : quels sont les risques liés aux champs électromagnétiques et au Gadolinium ?

Spin Up a analysé les risques liés aux champs électromagnétiques et au gadolinium pour la prise en charge des femmes enceintes.

Ce document a été réalisé par Julie Kabil, PhD & Anou Sewonu, PhD

IRM : UNE MODALITÉ DE CHOIX

L’Imagerie par Résonance Magnétique (IRM) est une modalité de choix pour l’étude de nombreuses pathologies, car elle permet de produire des images de très haute qualité sans exposition aux rayonnements ionisants.

Pour autant, cette technique d’imagerie n’est pas exempte de risques : citons les rayonnements non ionisants et leurs effets, le phénomène d’effet projectile occasionnant des accidents, et l’exposition au produit de contraste.

Les risques liés aux champs magnétiques et électromagnétiques, et ceux associés aux produits de contraste, sont aujourd’hui pour la plupart bien connus et bien documentés.

Dans ce document, Spin Up traite particulièrement des risques associés à un examen IRM au cours de la grossesse, avec ou sans injection de produits de contraste, en se basant sur des études et consensus scientifiques.

UN ACCOMPAGNEMENT DÉDIÉE

Spin Up met à votre service une équipe de physiciens spécialisés en IRM pour vous conseiller, former vos équipes et vous accompagner afin de prendre en charge vos patientes enceintes en toute sécurité.

📍 La synthèse de cette analyse est en téléchargement :  White_Paper_IRM_Grossesse

 

Pour découvrir tous les accompagnements de l’équipe Spin Up, rendez-vous sur le site internet : https://www.spin-up.fr/nos-solutions/