Prédire la radiosensibilité à l’aide d’un test sanguin binaire

Les toxicités aigües précoces liées à la radiothérapie (RT) peuvent compromettre le traitement du cancer et dans les cas les plus extrêmes, entraîner un arrêt de la radiothérapie. La prédiction de ces toxicités est donc un enjeu médical, social et économique. Il est actuellement admis, parmi les différents facteurs impliqués dans ces toxicités tels que des facteurs cliniques et/ou dosimétriques, qu’une grande partie du risque de toxicité est  à la radiosensibilité individuelle. Ainsi, les tests de prédiction de la radiosensibilité constituent un outil de choix dans l’aide à la prise de décision, que ce soit pour le choix du fractionnement, de la modalité thérapeutique (comme par exemple la chirurgie) ou le type de rayonnement (protons vs photons). Depuis quelques années, de nombreuses équipes ont essayé, sans succès, de mettre en œuvre des tests prédictifs de la radiosensibilité en routine clinique.

Le test RadioDtect® de Neolys Diagnostics

Notre laboratoire a développé un nouveau test de prédiction de la radiosensibilité appelé RadioDtect®. Ce test binaire est basé sur la quantification de la protéine pATM dans les lymphocytes. Il permet de prédire le risque de toxicité pour un patient donné. Nous avons réalisé une étude visant à montrer les performances et valider le RadioDtect® sur deux cohortes différentes : une première cohorte de 150 patients ayant plusieurs types de cancers ; une deuxième cohorte de 36 patients atteints de cancers de la tête et du cou. Les résultats obtenus montrent des performances prometteuses pour ce test (AUC de 77%). Cette étude fournit les bases d’un test facile à réaliser pour une utilisation clinique.

L’ensemble des résultats de cette étude sont visibles ici :

https://www.mdpi.com/2072-6694/13/10/2477/htm

Découvrir le site de NEOLYS DIAGNOSTICS : www.neolys-diagnostics.fr/